Nos voyages

Newsletter






Enda Bolivia - Action en faveur des enfants en situation de risque social en Bolivie Version imprimable Saisir votre email 

ImageLa Bolivie est l'un des 5 pays les plus pauvres d'Amérique Latine où plus de 56% de la population ne peut satisfaire ses besoins les plus élémentaires. De nombreuses familles ne peuvent assumer la charge de leurs enfants et beaucoup se retrouvent livrés à eux-mêmes, obligés de vivre ou de "travailler" dans la rue . C'est contre ce drame du quotidien que l'association Enda Bolivia s'est engagée à lutter ...

 

PRESENTATION DU PROJET - PROJET EL ALTO - ETRE VOLONTAIRE - S'INSCRIRE


PRESENTATION PROJET

Enda Bolivia est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif qui agit dans le domaine du développement social en faveur des enfants et adolescents en situation de risques sociaux en Bolivie. Cette association est aujourd'hui inscrite au registre des ONG et bénéficie d'un accord de coopération avec le gouvernement bolivien.

L'association commence son action en 1988, dans la ville d'El Alto, département de La Paz, intervenant auprès des enfants et adolescents vivant de et dans la rue. La finalité de l'action d'Enda Bolivia est d'améliorer la qualité de vie de ces populations en proposant aux enfants des lieux d'accueil et d'hébergement et de leur fournir les moyens de se doter de compétences qui leur permettront de se développer de façon autonome et de gagner leur vie de façon décente.

Enda Bolivia intervient aujourd'hui dans 4 ville de Bolivie : El Alto, Trinidad, Guayaremerin et Riberalta; 4 villes qui se caractérisent par un haut indice d'enfants en situation de risque social.

MISSION ET PHILOSOPHIE

ImageEnda-Bolivia, tente de promouvoir le respect de la dignité humaine, la justice sociale et le pluralisme culturel. Concrêtement, le projet a pour mission de promouvoir un processus éducatif qui permette le développement individuel et familial, par le biais du développement des capacités des enfants et adolescents en situation de risque social.

De fait les objectifs fondamentaux de l'organisation  sont de l'ordre de 3 et répondent aux besoins de la population bolivienne :

1. Améliorer les modes et conditions de socialisation des enfants

2. Favoriser leur intégration au sein de la communauté

3. Diminuer les risques encourus par les mineurs dans la rue

Pour ce faire, l'association intervient dans 5 domaines totalement imbriqués et qui ensemble permettent une attention intégrale à cette population : Psychopédagogie, Santé et alimentation, Compétence professionnelle, Assistance sociale et juridique, investigation et communication.

L'enjeu est de travailler au plus proche des familles, dont la pauvreté extrême a exclut les enfants du foyer, mais qui demeurent malgré tout le meilleur endroit pour grandir et se développer. Il s'agit de mobiliser toutes les ressources institutionnelles vers cet objectif d'une société plus juste et plus égalitaire où enfants et adolescents disposent d'un sens des valeurs, d'une dignité humaine, acceptent leur responsabilité vis à vis de leur famille et de leur communauté, soient productifs, créatifs et capable de générer un développement responsable.

PRESENTATION DU PROJET - PROJET EL ALTO - ETRE VOLONTAIRE - S'INSCRIRE

 


LE PROJET EL ALTO

ImageEl Alto, située en banlieue de La Paz est une ville champignon, qui a cru de façon chaotique en très peu d'années, drainant un flux d'immigration depuis les villages de montagnes et n'offrant que peu d'infrastructures. La ville qui a atteint une population de près d'1 million d'habitants en moins de 15 ans - La Paz en compte 2 - est située à près de 4 100 mètres d'altitude et sa population est constituée d'1/3 de jeunes âgés entre 6 et 18 ans. 66,9% de sa population souffre de grande pauvreté, 17% sont dans l'indigence.

Enda-Bolivia intervient depuis près de 20 ans dans cette ville, par le biais de différents centres d'accueil aux objectifs clairements identifiés :

CASA FRATERNIDAD ET CASA QUANTA

Créé au début des années 90, il s'agit de centres de première intention destinés respectivement aux graçons de 6 à 18 ans et aux filles de 6 à 18 ans. Ce sont des centres portes ouvertes, c'est à dire qu'il est possible d'y entrer et d'en sortir comme on le souhaite. Leur objectif est avant tout de répondre à l'urgence en terme de nourriture (3 repas par jour), d'hébergement, d'hygiène, de réinsertion (suivi et soutien scolaire, suivi social et psychologique). Ces centres permettent de venir en aide à près de 400 enfants et adolescents et proposent tous les services dont cette populations a besoin (et manque cruellement).

ImageVéritables travailleurs de la rue, les membres de l'association (éducateurs, psychologues, assistants sociaux...) vont directement à la rencontre de ces enfants dans la rue, sur leur lieu de travail ou de vie, afin d'initier un premier contact avec eux, leur proposer des repas, des solutions d'hebergement, des moments récréatifs. Il s'agit ensuite d'analyser leur situation personnelle et familiale, et d'établir un diagnostic afin de voir si il est possible, après un long processus d'assimilation, de lui proposer une réinsertion famililale si elle est possible et/ou de les intégrer à terme au programme de capacitation professionnelle proposée par l'association. Ce processus est mené de front avec les familles elles-mêmes.

Appui (juridique et social), réinsertion (familiale, sociale, pédagogique), suivi, scolarisation et soutien scolaire, alimentation, hygiène personnelles et collective, cours de capacitation (apprentissage professionnel) interne (dans les ateliers de l'association) ou externe (en partenariat avec des organismes de formation), hébergement d'urgence... sont autant des actions et missions menées par ce type de centres d'acceuil.

CASA MINKA

ImageCréé en 1989, il s'agit cette fois d'un centre de deuxième attention dans lequel sont transférés les enfants et adolescents des 2 premiers centres que l'on a pu intégré au programme de capacitation professionnelle. De ce centre dépendent les unités sociales produtives de l'association qui sont des ateliers internes de capacitation professionnelles et de production dans lesquels les adolescents de plus de 14 ans viennent travailler. L'association compte pour l'instant un atelier de menuiserie produisant entre autre des jeux didactiques (vendus à l'UNICEF), un atelier de cartes artisanales (4046 cartes par ans), une boulangerie (qui produit 85 988 pains et qui permet notamment de fournir du pain pour les repas tous les enfants de la rue) et bientôt un atelier de mettalurgie.

ImageCes ateliers permettent aux adolescents de se maintenir occupés de façon constructive et positive, de s'initier à un métier et d'obtenir un revenu au moins équivalent à celui qu'ils obtiendraient dans la rue. Grâce à ce centre et ces unités de production, environ 45 jeunes entrent en formation professionnelle car ce centre est surtout axé sur l'obtention de capacités professionnelles ce qui implique l'insertion dans une culture productive, l'assignation de responsabilités et le suivi éducatif qui a ici une très grande importance. Il est obligatoire pour les jeunes qui intègrent ce centre de remplir leurs obligations en matière d'apprentissage soclaire et professionnel: c'est à dire que pour bénéficier des service de ce centre et pouvoir travailler dans les unités sociales et productives ils doivent par ailleurs s'engager à suivre un cursus d'enseignement scolaire et professionnel (à mi-temps). L'idée étant que plus aucun des enfants ne soit obligé de travailler dans la rue et que tous les moyens leur soient donnés pour réintégrer un cursus de formation professionnelle voire une scolarisation normale.

C'est ainsi que l'association compte 24 inscrits dans différents Instituts d'enseignement moyen de capacitation professionnelle, 6 suivent un cursus universitaire (étude supérieure) et 18 sont au collège, dans le cadre d'un cursus scolaire formel et normal. 18 des adolescents inscrit à ce programme vivent dans le centre d'hébergement de Cas Minka (qui propose aussi tous les services à la personne des 2 autres centre d'accueil : hébergement, alimentation, hygiène, suivi et soutien) tandis que les autres vivent dans leur famille.

 

PRESENTATION DU PROJET - PROJET EL ALTO - ETRE VOLONTAIRE - S'INSCRIRE 


ETRE VOLONTAIRE

L'association, qui ne compte que 20 salariés permanents et quasiment pas de subventions gouvernementale, a donc besoin de volontaires pour travailler auprès des enfants et adolescents :

  • dans le domaine social : vous accompagnerez les travailleur sociaux et irez avec eux à la rencontre des enfants et adolescents sur leur leur lieu de vie et de travail (2 fois par semaines, de jour comme de nuit), vous participerez aux entretiens individuels pour aborder et connaître les situations familiales de chacun, vous rendrez visite aux familles, en présence ou non des enfants et participerez de façon active au suivi individuel et familial des enfants et adolescents, vous serez enfin un relai d'information pour les différents acteurs sociaux.  Image
  • dans le domaine psychopédagogique : vous aiderez les éducateurs et les psychologues à évaluer le niveau scolaire des enfants et participerez aux classes de soutiens scolaires, par thèmes, en fonction de vos domaines de compétences et de vos facilités.
  • dans le domaine de l'animation : outre l'aide logistique que vous pourrez fournir dans les centres d'accueil (i.e service des repas), vous contribuerez à la vie récréative et aux animations en participant aux activités sportives, ludiques et culturelles ayant pour but de divertir, occuper et éveiller les enfants et les adolescents venus se réfugier dans ces centres.
  • dans le cadre des unités de production de l'association : vous pourrez aussi travailler si vous le souhaiter dans un des ateliers de production de l'association (boulangerie, menuiserie etc...)

Etant donné la nature des tâches à accomplir, il est vivement recommandé d'avoir un bon niveau d'espagnol, indispensable pour pouvoir communiquer aussi bien avec les éducateurs qu'avec les enfants et adolescents.

Mais au delà des compétences linguistiques, ce sont des compétences humaines qui sont requises : empathie, tolérance, grande capacité d'écoute et de compréhension, humilité face à des enfants ayant parfois connus le pire et qui se considèrent comme plus bas que terre; mais aussi force de caractère, bonne humeur, fiabilité, constance et respect; qualités indispensables pour ce type de travail.

Une grande ouverture d'esprit est essentielle : rappelez vous qu'il s'agit de travailler avec des enfants et adolescents qui n'ont souvent connu que la violence et le mépris, qui n'ont que peu de repères et de valeurs, dont l'estime personnelle et l'amour propre est souvent inexistant. Certains d'entre eux n'auront peut-être que peu d'écart d'âge avec vous : restez humbles, vous êtes là pour aider, soutenir, divertir, apporter du respect et de la considération... et il est plus probable qu'au terme de cette mission vous soyiez celui qui ait le plus appris!!

LES CONDITIONS DE VIE ET DE TRAVAIL

ImageTravailler dans la ville d'El Alto nécessite en tout premier lieu de s'accoutumer à l'altitude qui est rappelons le de 4 100 mètres. Dans les premiers temps n'essayez pas de trop en faire surtout physiquement, hydratez vous beaucoup et évitez de trop manger et de prendre de l'alcool le soir.

Par ailleurs la ville d'El Alto reste une ville dans laquelle l'insécurité est très présente. Ne vous éloignez donc pas des centres où vous travaillez sans être accompagnés par des permanents de l'association et respectez scrupuleusement les consignes de ces derniers.

Si vous êtes en solo vous pouvez être hébergé gratuitement dans l'un des centres d'accueil de l'association (qui dispose de chambre dédiées aux volontaires) mais gardez en tête que cela signifie vivre à El Alto avec tous les risques et restrictions que cela comporte. Si vous le souhaitez nous pouvons donc vous fournir un hébergement à l'hôtel à La Paz, capitale de Bolivie et ville très agréable à vivre. Dans le cadre de programmes en groupe, vous serrez hébergés d'office dans un hôtel de La Paz ce qui implique des trajets quotidiens en micro bus jusque El Alto (entre 20 et 30 mn de trajets).

En ce qui concerne l'alimentation, vous pourrez bénéficier d'un repas par jour dans le réfectoire de la maison où vous serez hébergée. pour les autres repas vous pourrez les préparer dans votre chambre / appartement qui dispose de tous le nécessaire pour cuisiner.

 Les WE libres mais des activités sont souvent organisés dans les différents centres pendant les WE et les volontaires qui le souhaitent, sont bienvenus si ils souhaitent participer!

 

PRESENTATION DU PROJET - PROJET EL ALTO - ETRE VOLONTAIRE - S'INSCRIRE 


INSCRIPTION ET TARIFS?

1 . DANS LE CADRE DE NOS FORMULES SABBATIQUES de 3,5 mois incluant 3 semaines de cours d´espagol, 1 mois d'engagement bénévole sur le projet d'El Alto puis 6 semaines d'expédition couvrant la Bolivie, le Pérou et le Nord du Chili pour découvrir d´une façon originale et intense certaines des merveilles de l´Amérique du Sud.

 

 

2. SUR MESURE, pour la durée que vous souhaitez... Pour les voyages sur mesure les prix sont déterminés sur devis, afin qu'ils correspondent au plus près à vos besoins et à vos envies. Pour la mise en place d'une mission seule, hors cours d'espagnol et prise en charge touristique, compter 100 € de frais de dossier.*

CONTACTEZ NOUS pour que nous en parlions!  

*En qualité d’association à but non lucrative, la survie d'Enda Bolivia dépend des donations en provenance de fondations privées, d’entreprises et de particuliers. L'avenir de ces enfants ne tient donc qu'à la générosité privée. C’est pourquoi, quelque soit la formule avec laquelle vous souhaitez partir, nous reversons 15% du prix du voyage au bénéfice d'Enda Bolivia pour que son action s’inscrive réellement dans la pérénité et dans le cadre d'un développement durable.

Par ailleurs les dons en nature tels que des vêtements, du matériel scolaire et éducatif, des produits d'hygiène et de santé sont plus que bienvenus... Alors n'hésitez pas à prévoir un peu de place dans vos sacs à dos!

 

PRESENTATION DU PROJET - PROJET EL ALTO - ETRE VOLONTAIRE - S'INSCRIRE